page 7

 

7

 

il semble que tu sois déjà un mécanisme bien huilé . tu ne te poses même plus de questions sur le fait que tu pourrais aussi bien ne pas exister . tu choisis avec soin toutes tes tenues . tu te sens unique . tu es persuadé de choisir . ce matin tu as mis un débardeur blanc sous ta chemise à rayures fines . tu l’as rentré à moitié dans ton nouveau jean stonewashed . ensuite tu as enfilé des chaussettes fines et des chaussures vernies brunes que tu n’as pas lacées . tu as mis une casquette à filet bleu et une veste plus ou moins assortie . maintenant tu as vraiment l’impression d’exister . d’autant que tu as bonne haleine . la journée sera bonne car la veille tu as vu dans un magazine à la mode une fille ravissante porter avec nonchalance la casquette que tu as en ce moment même sur la tête, et depuis tu ne doutes plus de ton goût . tu t’étales . tes gestes sont fluides . tu marches avec allure . tu es comblé . ton anus se dilate bruyamment . tu es le porte-parole de ton cul . à l’aide d’entonnoirs tu additionnes ta fiente au petit monticule de chair que tu appelles habituellement ta tête . ton visage s’affaisse doucement sous le poids atroce de ta merde et tu commences sérieusement à ressembler à une pie . bien que tu portes des chaussures vernies .

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s