page 11

 

11

 

tu n’ arrives plus à bouger ton corps livide et gluant . chaque mouvement te demande aujourd’hui un courage et une volonté que tu n’a jamais eu . si bien que tu resteras là dorénavant . tu avais déjà rennoncé à te laver lorsque tu avais dispersé les dernière gouttes de ton gel douche sur ta peau, et qu’il avait commencé à faire si chaud . ta haine sauvage envers l’humanité ne s’était pas apaisée, mais ton être alors s’était rompu .

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s